Les festivals feront-ils le printemps du bloggeur?

Publié le par Scènes 2.0

Peu à peu, les programmes des festivals arrivent. Étant un non professionnel, je suis obligé de faire des choix, à la fois culturels et économiques. À ce jeu, le perdant est sans aucun doute le Festival de Marseille (du 19 juin au 13 juillet). Le prix des places s’envole (frais de location de 2 euros par billet si vous passez par internet, 1 euro par téléphone) et la multiplication des « pass » (on se croirait à Carrefour) ne favorise guère la transparence. Ce festival semble toujours orienté vers une certaine classe de la population (je m’en étais ému, l’an dernier). Mais surtout, quelle est la cohérence de cette programmation où la création est quasiment absente (à l’exception de celle de Kelemenis, « Paso doble ») ? Mon choix n’est donc guère audacieux et s’appuie sur les valeurs sûres de ce festival (Larrieu, Pierre Rigal et Aurélien Bory, Heiner Goebbels). En conclusion, une programmation sans ambition, sans risque. Allez-y les yeux fermés et le portefeuille bien ouvert !

Début mai, un saut à Arles (11, 12 et 13 mai) s’impose pour le petit festival de danse « Duos&soli ». En trois soirées, une jolie palette de langages chorégraphiques (Nadj, Hélà Fattoumi et Éric Lamoureux, Maria Munoz) viendra colorier nos imaginaires.

Du 4 mai au 26 mai, cap au nord, pour saluer une fois de plus le KunstenFestivalDesArts de Bruxelles. Le changement de l’équipe de direction semble ne pas perturber la ligne directrice de nos amis belges et flamands axée sur une transdisciplinarité ouverte sur le monde et l’Europe. Je m’en vais retrouver le metteur en scène Letton Alvis Hermanis (découvert cet hiver à Martigues) et la chorégraphe belge, Isabella Soupart (rencontré lors des dernières Hivernales d’Avignon). Pour le reste, c’est l’aventure pour des places à 10 euros ! Offrez-vous Bruxelles, en week-end prolongé ou pour un exil politique !

Et pour finir le printemps et débuter l’été, il reste l’incontournable « Montpellier Danse ». La  programmation me semble audacieuse et très ouverte. De beaux rendez-vous en perspective avec le magnifique Raimund Hoghe, la surprenante Mathilde Monnier, le créatif Christian Rizzo et la décalée Robyn Orlin. L’hommage à Dominique Bagouet est prometteur et des noms pourraient enrichir ma culture chorégraphique (Jouve, João Fiadeiro, Philipp Gehmacher, Buffard). Montpellier Danse reprend des couleurs après une édition 2006 décevante et morose.

Rendez-vous donc sur Scènes 2.0 pour les critiques croisées de ces rendez-vous culturels incontournables !

Et vous, quelles sont vos recommandations pour ce printemps ? (Le lien « Ajouter un commentaire » vous attend).

Pascal Bély

www.festivalier.net

 

La sélection du Tadorne.

 

Le festival « Duos&soli » du 11 au 13 mai – Théâtre d’Arles.

Vendredi 11 mai. "Petit psaume du matin" - Joseph Nadj.
Samedi 12 mai. "Danse de Pièze" - Hélà Fattoumi et Eric Lamoureux.
Dimanche 13 mai. "Bach" - Maria Munoz.

Le KunstenFestivalDesArts de Bruxelles du 4 mai au 26 mai.

Mercredi 16 mai - "K.O.D" - Isabella Soupart.
Jeudi 17 mai - " The N.Y.C. Players" - Richard Maxwell.
Jeudi 17 mai - "Telling Stories" - Mpumelelo Paul Grootboom.
Vendredi 18 mai - "And Then" - Eszter Salamon.
Samedi 19 mai - "Five days in march" - Toshidi Okada / chelfitsch.
Samedi 19 mai - "The ice" - Alvis Hermanis / New Riga Theatre.

Du 19 juin au 13 juillet, le Festival de Marseille.
Mercredi 20 juin / 22h00 - Daniel Larrieu - Waterproof.

Mercredi 27 juin / 20h00 - Pierre Rigal et Aurélien Bory - Arrêts de jeu.

Samedi 30 juin / 20h00 - Fabrice Lambert - Gravité.
Samedi 30 juin / 21h00 - MIchel Kelemenis - Pasodoble.
Jeudi 5 juillet / 21h00 - Heiner Goebbels - Max Black.

 
Du 23 juin au 6 juillet,  Festival Montpellier Danse.

Dimanche 24 juin / 17h30 - Christine Jouve - France-Algérie
Dimanche 24 juin / 19h00 - Alain Buffard - (Not) a love song.
Dimanche 24 juin / 22h30 - Solos pour Bagouet / Une danse blanche avec Eliane - F. et Stein.
Lundi 25 juin / 19h00 - Christian Rizzo - B.c, Janvier 1545, Fontainebleau
Lundi 25 juin / 21h00 - Mathilde Monnier - Tempo 76
Mardi 26 juin / 19h00 - Philipp Gehmacher - Like there's no tomorrow
Mardi 26 juin / 20h30 - Robyn Orlin - We must eat our suckers with wrappers on...
Vendredi 29 juin/ 19h00 - João Fiadeiro Où va la lumière quand elle s'éteint?
Vendredi 29 juin / 21h00 - Raimund Hoghe – Meinwärts.

Publié dans Nouvelles

Commenter cet article

laurence 21/06/2007 15:02

Je découvre ce blog qui est trés intéressant. J'ajouterais un festival qui  se déroule en ce moment à Uzes. Du 16 au 23 juin.

Guy 23/04/2007 21:52

Pascal, attention à l'exil (politique ou artistique) à Bruxelles! Victor Hugo en est revenu, mais Baudelaire en trés mauvaise forme. En tout cas il serait trés mal vu de ne pas s'arreter un peu à Paris en chemin pour refaire un peu le monde entre bloggeurs.

JD 20/04/2007 17:06

Bonjour Guy,Grâce à tes commentaires, je viens de m'apercevoir qu'il y avait eu un petit problème sur mon logiciel de messagerie, ma boîte Scenes2.0 n'indiquant pas de nouveaux messages alors qu'il y en avait 15 nouveaux... Je m'en vais éplucher tout cela. Pour Les Rencontres chorégraphiques, je serai obligé de faire service minimum, ce sera donc sans doute M. Donata d'Urso que je ne connais pas encore, Yasmeen Godder et si possible Cindy Van Acker ou Saskia Hölbling.

Guy 17/04/2007 22:15

Et puis surtout place à l'impro les semaines prochaines: "il faut brûler pour briller" ? et surtout deja arriver à telecharger leur programme! Un petit peu de 100 dessous dessus, avec le pire et meilleur surement. Le festival de danse de l'étoile du nord. Tout Shakespeare au T.NO..De hautes doses de Moeno Wakamatsu, tous les mercredi. Et puis surtout des imprévus. Rester incohérent, comme la vie. Tout oublier aprés. Hélas écrire entre temps.
 

Guy 17/04/2007 22:10

Cela dit j'ai quand même coché des cases un peu au hasard pour les rencontres du 9-3:  Simone Aughterlony, Claudia Trizzo, Mustafa Kaplan, MD D'urso, Saskia Holbling, Taoufiq Izeddiou, Dave Saint Pierre? Mais au fond pourquoi ? En l'absence de réponse de JD qui avait pourtant lancé l'idée d'expéditions communes? JD qui ne me répond plus, depuis que je l'ai emmené voir yumi Fujitani. Traumatisé? Ou est il vraiment parti en vacances? Allo ?